La liposuccion en Tunisie ou la lipoaspiration est une intervention qui consiste à enlever les excès de graisse à l’aide de canules. D’ailleurs, c’est la seule technique qui permette de corriger l’aspect de la silhouette et de supprimer définitivement les excédents de graisse.zones-liposuccion

Les zones du corps concernées par la liposuccion

Une lipoaspiration peut concerner plusieurs zones du corps, et durant une intervention, le chirurgien peut traiter plusieurs discrètes dont :

Liposuccion Visage

C’est le traitement du classique “double menton“.
Les résultats sont excellents. Ils sont plus la conséquence du redrapage de la peau que de l’extraction graisseuse qui est toujours très légère (quelques cc).
La bonne indication est le visage empâté, un visage émacié pour ne pas dire creux devra passer directement à la chirurgie avec le lifting.

Liposuccion des seins chez l’homme

La lipoaspiration d’une poitrine graisseuse donne chez l’homme de bon résultat, mais une gynécomastie est une contre indication.

Liposuccion des cuisses

La lipoaspiration des cuisses est une technique qui consiste à éliminer définitivement les amas graisseux localisés au niveau des cuisses afin de resculpter une silhouette disgracieuse

Elle est souvent incluse dans le remodelage d’une culotte de cheval. Il faut bien comprendre et accepter que des cuisses qui se sont toujours touchées en position debout se toucheront toujours, sauf cas très particuliers. La peau à ce niveau est particulièrement fine, elle se recollera, mais, il faut le répéter, elle ne se tendra pas.

Contrairement à la face interne, la face antérieure est délicate à traiter. Elle nécessite la présence d’une couche de graisse sous cutanée épaisse qu’il faut bien différencier d’une banale cellulite fréquente à ce niveau même chez des femmes minces. C’est un véritable travail de dentellière qui nécessite du temps.

 

Liposuccion des hanches

La liposuccion des hanches consiste à éliminer de façon définitive les graisses abdominales latérales. Cette intervention traite deux parties distincts ; les poignées d’amour et la culotte de cheval.
La lipoaspiration des hanches est la deuxième chirurgie esthétique la plus pratiquée après la liposuccion de l’abdomen.

Liposuccion culotte de cheval

C’est avec le ventre l’indication classique pour ne pas dire historique de la lipoaspiration.
Cette déformation, due à une surcharge graisseuse située au niveau du trochanter, est une coulée graisseuse qui englobe -plus ou moins- les fesses et la face interne des cuisses. la lipoaspiration de la culotte de cheval doit intégrer la région des hanches.

Le but est d’améliorer la fluidité de la ligne illio-fémorale tout en pensant à l’évolution physique de la personne.
C’est une technique définitive, les cellules graisseuses responsables de la déformation une fois enlevées ne se renouvellent pas. Mais ce n’est pas un traitement du poids, les cellules graisseuses restantes pourront donc continuer à grossir.

Durant l’intervention, une quantité de cellules graisseuses équivalentes aux régions qui l’entourent devra être maintenue afin d’équilibrer la silhouette, en cas de prise de poids il y aura un épaississement homogène mais pas de récidive de la déformation traitée.
Par contre s’il y a une petite surcharge -c’est a dire un excès de cellules graisseuses – pas très importante au niveau des hanches-, celle-ci se magnifiera avec la prise de poids et pourra devenir particulièrement inesthétique. D’où l’intérêt d’intégrer les hanches au traitement de la culotte de cheval. C’est, esthétiquement une région très délicate à traiter car elle nécessite un véritable remodelage de la silhouette et un savoir-faire certain de l’opérateur.

Liposuccion de ventre

La lipoaspiration du ventre est une chirurgie esthétique qui permet d’aspirer les excès de cellules graisseuses accumulés au niveau de l’abdomen. Ce traitement ne fait pas maigrir, il est souhaitable d’avoir son poids idéal avant l’opération ! La liposuccion du ventre ne s’adresse pas aux obèses.

Indication la plus répandue avec la culotte de cheval, aussi bien chez l’homme que chez la femme quel que soit l’âge et le volume .
Une indication intéressante est le “petit ventre graisseux” de la quarantaine. En effet, avec l’age s’installe progressivement un petit coussin graisseux ventral, presque physiologique. Il devient rapidement très difficile de le faire disparaître car souvent il correspond à une prise de poids légère.

Un régime entraînera le plus souvent non pas la perte de ce petit ventre graisseux mais au contraire un amaigrissement inesthétique d’autre région en particulier du visage et de la poitrine.
Bien entendu, l’intervention au niveau du ventre inclus presque systématiquement les régions des hanches et de l’estomac. C’est une unité qu’il faut remodeler dans son ensemble.
L’intervention est simple. La peau se repositionne, se remet à la surface et se recolle toujours, même dans le cas ou le ventre tombe en tablier, mais elle reste identique à elle-même. À importance égale, les suites sont plus légère que pour une culotte de cheval.

Certains points doivent être bien précisés :

Un pli fessier qui est, restera. Il pourra même paraître plus accentué dans les culottes de cheval très marquées. Il est possible d’alléger la fesse, mais il faut être extrêmement délicat et léger au niveau de la zone sous fessière. C’est l’arc voûtant qui tient le massif fessier, il faut savoir résister à l’envie de traiter le petit bourrelet sous fessier car le risque existe de le voir se pincer davantage, ce qui est très disgracieux.

Les suites de ce type de localisation sont plus contraignant que pour un ventre. Le risque de phlébite existe, en particulier si on met un lypo-panty en post-opératoire qui peut avoir un effet garrot. Il est possible d’établir une compression sous forme de pansement non circulaire en élastoplaste qui assure une très bon maintient tout en évitant un éventuelle effet garrot. Le Lipopanty étant porté après l’ablation des points au huitième jour.

Liposuccion des genoux

La liposuccion des genoux ou la liposculpture, est une intervention esthétique qui permet d’éliminer les amas graisseux localisé au niveau des genoux.

Le plus souvent il s’agit de la face interne du genou.
Cette localisation est généralement associés à d’autres : culotte de cheval, face interne des cuisses, chevilles, mollets, et face antérieure des cuisses.
L’intervention de la face interne est simple. Par contre, la face antérieure du genou, avec une surcharge graisseuse au-dessus de la rotule qui retombe parfois en ‘casquette’ sur celle-ci, est sûrement une des zones les plus délicates à remodeler.

Liposuccion des bras

Cette intervention est pratiquée par les personnes présentant des excès de graisse au niveau du bras.
La liposuccion des bras consiste à aspirer les cellules graisseuses d’une manière définitive. Résultat des bras plus affinés.

Si la graisse est située sur la face supérieure, l’intervention donne de bons résultats.
Par contre pour les surcharges pendantes, situées sous le bras, l’intervention est, inadaptée. La seule possibilité dans ce cas est la chirurgie, lifting des bras.

Liposuccion des mollets

La l’intervention de liposuccion des mollets permet de supprimer définitivement les surcharges de graisse localisées au niveau des mollets .

Contrairement aux autres localisations où la demande est presque toujours justifiée, l’intervention sur le mollet est dans de nombreux cas contre indiquée car il s’agit de mollets musculaires.
Le seul conseil que l’on puisse donner est l’arrêt de la course à pied et encore plus de la pratique du ‘step’ et du vélo si ces activités sont régulièrement pratiquées.
Ce conseil est réitéré en présence de cuisses volumineuses. Il faut rappeler que le sport affine rarement les jambes et que certaines femmes devraient mettre en adéquation leurs activités sportives ou de loisirs et leur désir de remodelage de la silhouette.
Des conseils avisés dans ces pratiques par des professionnelles, sont indispensables.

Liposuccion des chevilles

Il faut, bien entendu, éliminer les œdèmes qui sont une surcharge aqueuse.
Si l’empattement est graisseux les résultats sont bons, mais une cheville osseuse épaisse restera épaisse.
La lipoplastie de la cheville peut être isolée ou être incluse dans le traitement de la jambe : cheville, mollet et genou .

Liposuccion des fesses

La liposuccion des fesses est pratiquée pour retirer la graisse localisée au niveau d’un fessier tombant ou top développé afin de supprimer la cellulite récalcitrante.

Liposuccion des lipomes

Quelle que soit leur taille et leur nombre : l’indication est particulièrement intéressante dans les gros lipomes et les maladies lipomateuses car les cicatrices seront minuscules. Dans cette hypothèse, l’intervention est prise en charge par la sécurité sociale.

Liposuccion de la “BOSSE DE BISON” :

La technique est très appropriée. Les résultats sont excellents pour une intervention particulièrement légère.

Liposuccion du dos

Le bas du dos est inclus dans les traitements des hanches où l’on suit la coulée graisseuse qui peut fuser vers le bas du dos ou la région lombaire.
Le bourrelet graisseux qui tombe sous et derrière le creux axillaire (aisselles) est une localisation intéressante.
La “bosse de bison” est comme il a déjà été dit une très bonne indication.